La saison 2023 aura été celle de la Jumbo-Visma. Au moins sur les grands Tours puisque la formation néerlandaise s’est d’abord adjugé le Giro grâce à Primoz Roglic avant d’empocher le Tour de France suite au « back to back » de Jonas Vingegaard, puis de réaliser la passe de trois en remportant la Vuelta espagnole, avec cette fois Sepp Kuss sur la plus haute marche du podium. Coéquipier de luxe jusque-là, l’Américain a franchi un cap supplémentaire avec un succès qui pourrait changer la donne.

C’est en tout cas ce que pressent Jonas Vingegaard qui a donné son avis en toute franchise sur la suite de la carrière possible pour Sepp Kuss. Répondant aux questions de plusieurs médias, le Danois n’a pas écarté la possibilité d’un départ de son lieutenant. « S’il le souhaite, il mérite clairement d’avoir d’autre chances, et j’espère pour lui qu’il le souhaitera. » Autrement dit, Vingegaard pense que Kuss pourra viser d’autres succès à l’avenir dans les plus grandes courses. Mais avec une conséquence évidente : « Ça veut dire que je vais peut-être perdre un super équipier pour la montagne. »

De coéquipiers à adversaires

Comme souvent dans le peloton, il n’y a guère de place pour deux leaders dans une même équipe. Et encore moins pour trois hommes de la même envergure. Si la Jumbo-Visma a réussi à faire cohabiter tout ce petit monde, la montée en puissance des uns et des autres devrait donc imposer du changement. Les ambitions de Sepp Kuss devraient logiquement le pousser à plier bagage pour devenir leader d’une formation concurrente. Jonas Vingegaard ne sera pas étonné lorsque cela se produira.