Gêné dans un tour lancé par Franco Morbidelli, Aleix Espargaro a perdu ses nerfs, se rapprochant de l’Italien alors pour lui signifier son mécontentement.

Ce dernier alors lui a fait signe de se calmer, ce que le Catalan n’a pas supporté, assénant un coup dans le casque de son homologue transalpin.

 

Pour ce geste et son « comportement agressif », selon la Fédération internationale de motocyclisme (FIM), Espargaro a écopé d’une pénalité de six places sur la grille de départ.