Coup dur pour le cyclisme français et l’équipe AG2R-Citroën. Ce lundi, l’Union cycliste internationale a annoncé la disqualification du Tour d’Italie du coureur tricolore Alex Baudin. Cela en raison d’un contrôle positif au Tramadol – un anti-douleur prohibé depuis 2019 par le règlement médical de l’UCI et qui l’an dernier avait valu au Colombien Nairo Quintana une disqualification du Tour de France.

L’échantillon positif d’Alex Baudin a été prélevé le 24 mai, jour de la 17e étape du Giro. Un Tour d’Italie que l’intéressé a terminé à la 73e place du classement général, avec pour meilleur résultat une 10e position décrochée lors de la 12e étape. L’UCI précise dans son communiqué que le cycliste de 22 ans a dix jours pour faire appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Bientôt interdit par l’AMA

En attendant, Alex Baudin, qui a pris part à la Clasica San Sebastian ce week-end, n’est pas suspendu pour autant. L’opiacé de synthèse qu’est le Tramadol ne figurant pas à ce jour dans la liste des produits proscrits par l’Agence mondiale antidopage (AMA). Une question de délai simplement puisque l’anti-douleur en question sera interdit par l’AMA à compter du 1er janvier 2024.